ÉTIREMENTS PASSIFS

Les étirements passifs : comment s’étirer ?

Avant l’entraînement ?

Ne faites pas d’étirements actifs et passifs avant un effort sauf pour des activités demandant beaucoup de souplesse (danse, patinage, gymnastique). Ici, en athlétisme, il est peu recommandé de s’étirer avant l’entrainement. Comme vu dans l’article suivant : « Les étirements : une habitude contestée ?» : ils peuvent même avoir un effet contre-productif.
Préféré alors, quel que soit le sport, l’échauffement basique : footing allure lente et étirements dynamique.

Après l’entraînement ?

Après l’entraînement, lorsque votre corps est au repos, pratiquer les étirements passifs de manière à regagner votre souplesse originelle. Car lors d’une activité physique, les muscles deviennent légèrement plus raide. Le fait de faire des étirements permet de redonner à vos muscles leur élasticité.
Vous gagnerez en performance lors de vos entraînements.
Les conditions pour s’étirer après l’entraînement sont :

  • Retour au calme
  • Corps au repos
Comment s’étirer ?

Pour commencer à maîtriser les étirements, mieux vaut apprendre les plus simples : les étirements passifs. Les étirements passifs requièrent tout simplement d’être statique et nécessitent quasiment aucuns matériels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *